En raison d'un télescopage de dates au niveau du calendrier national et international, les épreuves de 100Km et Marathon sont reportées au mois d'Avril 2021, la date précise restant à définir.


La date du 17 Octobre 2020 est toutefois maintenue pour l'épreuve de 5Km, à laquelle seront ajoutés un 10 Km et un semi-marathon.

Jerome Bellanca a mené de bout en bout ce 100km de la Somme version 2019 pour récupérer son titre de champion de France et ainsi se qualifier pour les mondiaux 2020.

Profitant d’une météo miraculeusement clémente par rapport aux conditions atmosphériques des derniers jours et du parcours plat qu’il connaissait bien puisqu‘il en est le recordman, Jerome, parti sur des bases un peu folles de moins de 6h30, a tenu bon jusqu’au 70em km pour cette tentative de gros coup chronométrique. Ensuite passé cette distance, véritable mur des 100km, les choses se sont compliquées sérieusement et comme la plupart des concurrents il dut puiser au fond de ses ressources physiques et psychologiques pour aller au bout de l’aventure et terminer dans l’excellent chrono de 6h48 en gérant son avance importante sur ses poursuivants immédiats afin de reconquérir son titre de champion de France des 100km.

Loin derrière le lauréat la lutte fut âpre et incertaine jusqu’au bout avec de multiples rebondissements. Longtemps 2em et 3em les frères Dubreucq durent également beaucoup souffrir dans les 40 derniers kilomètres pour terminer au final en 5eme et 6eme position avec un énorme courage pour ne pas céder à la tentation de l’abandon et permettre à leur club de l’Amicale du Val de Somme de remporter le titre par équipes avec Alisa Nowak , la féminine obligatoire pour figurer au classement par équipes de clubs, qui en 9h16 améliore son record personnel de 34 minutes en prenant une très belle 11em place des féminines. L’expérimenté master de Saint James David Hardy termine 2èm en 7h13 et le prometteur Thomas Lepers de l UMF 3eme en 7h24.

La course féminine a été dominée comme prévu par la néerlandaise Hinke Schokker, au style impressionnant, partie elle aussi sur des bases affolantes inférieures aux 7 heures, elle était 2eme de la course à la sortie d’Amiens. Mais la nouvelle recordwoman de Hollande, victorieuse a Winschoten il y a un mois, n’avait peut être pas tout à fait récupéré et dut prendre un rythme de croisière plus raisonnable après le 25em km et sans jamais se départir de son sourire, surmonter aussi des moments difficiles comme beaucoup pour rejoindre la ligne d’arrivée dans un chrono de niveau mondial 7h42 à la 7eme position du classement général scratch.

Pour le titre de championne de France de multiples rebondissements ont également émaillé la course avec à l’arrivée 5 filles dans une fourchette de 11 minutes et une victoire en 8h13 de la Quimpéroise Gwenaelle Guillou, déjà lauréate 2017 de l’épreuve et elle aussi qualifiée pour les mondiaux 2020.

Sur le marathon régional victoire du local Jean Jacques Trogneux en 2h37 et de la francilenne Jennifer Jouffriault en 3h24.

Le 5 km très spectaculaire a cloturé en apothéose cette belle journée de sport avec le joli chrono de 15.00 pour Menad Lamrani, de nombreux records personnels, et surtout deux records de France chez les dames 16.34 en séniors pour Mélanie Doutart et 18.32 en cadettes pour Marie Desmarest qui ont répondu présentes et tenu toutes les espérances attendues.

Les conditions étaient idéales, coureurs et organisateurs ont été récompensés.

© Promotion Sport Picardie et Amicale du Val de Somme